Notre actualité

Actualité publiée le 26 novembre 2021

Découvrez cet article sur la préservation des châtaignes en modules Janny MT

La défense Paysanne du Lot parle de nos modules dans cet article très intéressant : 
https://defensepaysannedulot.fr/la-fdsea-et-les-ja-du-lot-militent-en-faveur-dune-activite-agricole-a-senaillac-lauzes-2/

Texte tiré de l'article : 
"Châtaignes

En châtaignes, le gel et le froid printanier ont également eu des conséquences très préjudiciables à la fécondation des fruits. On retrouve donc toutes les situations du bon au franchement catastrophique. Sur les vergers sinistrés, beaucoup de bogues sont à moitié pleines voire vides, occasionnant de faibles rendements. Certains vergers de la vallée de la Dordogne particulièrement touchés par ce sinistre ne récoltent quasiment rien ! A l’inverse, d’autres châtaigneraies peu affectées donnent des rendements exceptionnels. On retrouve donc le pire et le meilleur selon les terroirs et les expositions. Globalement, le volume total récolté sur le bassin de production devrait avoisiner une année moyenne. Côté prix, le marché est là mais il convient d’attendre l’installation de la consommation à partir du mois de novembre pour bien évaluer la situation. La qualité des fruits semble un peu meilleure que l’an dernier. Les professionnels ne sont donc pas pessimistes sur l’écoulement de cette récolte 2021.
Conservation des châtaignes un palox vraiment novateur
Récoltée en octobre, la châtaigne se consomme principalement à partir de novembre et décembre lors de l’arrivée de l’hiver. Les producteurs doivent donc les conserver au frais et éviter toute dégradation du fruit. A Molières, Jérôme Maury utilise ce nouveau palox mis au point par la société Française, Janny MT « notre GAEC de l’horizon cultive en bio 16 ha de châtaigniers et plusieurs autres productions, légumes, bourrache, canards, bovin, agneaux. Depuis 2009, nous avons planté des Marigoule et récoltons 10 à 15 tonnes par an. Nous les lavons, trions puis les mettons dans ces nouveaux palox hermétiques équipés de couvercles avec membranes spéciales. C’est un système d’aération contrôlée qui régule le pourcentage d’oxygène et de gaz carbonique. Cette concentration en gaz carbonique permet de les conserver fraîches et d’éviter toute moisissure. C’est très efficace et nous en sommes particulièrement satisfaits. Nos châtaignes restent intactes jusqu’à noël de façon totalement naturelle, sans aucun produit, ce qui est indispensable pour notre labellisation en bio. A noël, les prix de vente sont bien meilleurs. Nous réfléchissons maintenant à utiliser également ces palox pour conserver nos légumes ou autres fruits… »

Actualité publiée le 16 novembre 2021

Jean-François Legault, maraîcher au Québec, témoigne sur son usage des modules Janny MT

Je cultive plusieurs variétés de fruits et légumes comme les poireaux, les brocolis, les choux fleurs, melons, maïs sucré….

En tout j’ai 30 hectares de terres et j’en consacre 3 pour les poireaux. J’utilise les modules Janny MT depuis déjà une dizaine d’années.

Tous les automnes je mets mes poireaux en modules pour 2/3 mois, c’est plus que ce qui est recommandé mais je les nettoie bien en sortant et je peux les vendre correctement.

En conservant mes poireaux dans les modules, ça me permet de maintenir leur masse.

En effet, je vends mes poireaux à des grossistes et avec les gros calibres on est capable d’aller chercher les meilleurs prix en décalant la période de vente.

Actualité publiée le 03 novembre 2021

Retrouvez-nous cette semaine à l'IFTF et Trade Fair Aalsmeer au Pays-Bas

Nous sommes présents à l'IFTF et Trade Fair Aalsmeer cette semaine au Pays-Bas!
Echanges sur la conservation de la fleur coupée, auxquels nos modules sont parfaitement adaptés ! 
 

Actualité publiée le 15 octobre 2021

Thomas Hurni, maraîcher en Suisse, témoigne de l'utilité de ses modules pour sa production de navets

Je suis maraîcher dans le canton de Berne en suisse, je possède 25 hectares et j’ai 90 employés.
Je garde mes navets en modules Janny MT jusqu’en juin sans problème avec une très belle qualité, contrairement à la chambre froide qui au bout de 1 mois commence à décrocher.
Quand je les sors du module je suis toujours impressionné par la qualité, c’est comme si je venais de les récolter ! Ils sont colorés et bien fermes ils ne sont pas déshydratés et mes acheteurs apprécient.
Pour un bon stockage et pour faciliter la logistique je les mets en vrac, non lavés en modules.
Les modules me permettent de réduire mes pertes en fin de stockage et d’optimiser ainsi la totalité de ma production.
Grâce à cet équipement je peux proposer de la marchandise de belle qualité aux acteurs de la filière.

Actualité publiée le 18 avril 2021

Michael Rönn, arboriculteur bio proche de Meckenheim - Allemagne

Dans les modules Janny MT, nous stockons principalement pommes et poires.

En tant que producteur et « vendeur en direct », l’avantage principal avec ces modules, c’est que je peux travailler d’une manière très flexible et toujours avoir de disponible, pour mes clients, de la marchandise fraîche stockée d’une manière optimale en plus petite quantité.

À mon avis, les modules sont destinés à presque tous les « vendeurs en direct » qui veulent toujours offrir à leurs clients de la marchandise stockée de manière optimale et qui peuvent réagir de manière flexible à la variété demandée.